Mélanie peut le faire

Je suis tombé tout à l’heure sur cette info : « Mélanie, jeune femme trisomique de 21 ans, va présenter la météo sur France 2 »

Mélanie peut le faire
Super, elle va pouvoir réaliser son rêve : présenter la météo (au moins une fois) à la télé.
Certains s’en réjouissent comme d’une chose extraordinaire. Ce qui est extraordinaire justement c’est que ce soit extraordinaire.

Il est des pays, comme l’Angleterre par exemple, où cela ne serait pas forcément aussi inhabituel.
Lors de plusieurs séjours outre-Manche, j’ai souvent pu constater la présence de personnes dites «différentes» (comme nous le sommes tous les uns par rapport aux autres) dans des lieux courants : serveuse dans un restaurant, liftière dans l’ascenseur d’un lieu très touristique, jardiniers, employée de supérette, etc ….

Alors, pourquoi est-ce que c’est comme ça chez nous ?

melaniepeutlefaire

On s’aperçoit bien, dans l’actualité, que la peur de l’autre en ce moment prédomine sur son acceptation : «renvoyez-les chez eux», «pas de ça chez nous»…
Alors même si, pour des personnes dites handicapées, la crainte est moins pressante, je soupçonnerais volontiers pas mal de personnes que je connais autour de moi, qui accepteraient difficilement d’être servies par une «mongolienne» dans leur magasin.

Une des difficultés d’intégration -en remplacement du terme acceptation- des personnes handicapées dans le monde du travail est l’impossibilité de faire travailler quelqu’un de manière simple, sans se condamner aux pires ennuis administratifs … et financiers …

Alors, Mélanie, si ton sourire*** pouvait faire que les regards sur les différences changent un tout petit peu, tu auras contribué à rendre ce monde un peu moins triste ! Il reste à souhaiter que cela soit vraiment, un jour, moins extraordinaire …

*** excuse mon tutoiement, ce n’est pas une marque de mépris, mais seulement, au contraire, le signe de ma profonde sympathie, car, je sais quels trésors de gentillesse et d’affection peuvent avoir les jeunes filles comme toi avec qui j’ai travaillé.

Les commentaires sont fermés.