Les rançonneurs

Nous avons tous entendu parler ces derniers temps de l’attaque massive qu’ont subi des ordinateurs d’entreprises, d’hôpitaux, de réseaux téléphoniques, un peu partout dans le monde.L’objectif de ces attaques est de rendre illisible le contenu des ordinateurs visés, et de demander une rançon pour les rendre de nouveau utilisables.hackeranonyme

Pour cela le logiciel malveillant, arrivé par mail, ou simplement transmis par un réseau quelconque, exploite une ancienne faille de sécurité de Windows, corrigée par Microsoft. Cette attaque ne concerne donc que des machines anciennes -sous Windows XP- ou bien des machines qui n’ont pas été mises à jour.

Beaucoup de rumeurs courent autour de l’origine de cette attaque, à commencer par celle qui  accuse les services de renseignements américains d’avoir utilisé cette faille de sécurité à son propre profit pour espionner, ou bien cette autre qui soupçonnerait des pirates de Corée du Nord. Et les spécialistes s’attendent à une attaque d’une plus grande envergure encore …

Bref, une fois de plus, on peut constater la vulnérabilité du système Windows aux attaques virales ou pas. Et plus les systèmes deviennent complexes, et plus ils sont exposés à laisser des ouvertures possibles pour les intelligences malveillantes.

ordicoffreLes précautions à prendre maintenant pour se servir d’un ordinateur sur internet se multiplient, deviennent de plus en plus complexes, de plus en plus chères (anti-virus), de plus en plus contraignantes.

On se moque de moi à chaque fois que je mets en avant les avantages à ne plus utiliser Windows, et pourtant … voilà deux ans que je me passe d’antivirus, que je ne subis plus les multiples mises à jour d’un système qui décide ce qu’il veut, quand il veut (de préférence au moment où il ne faudrait pas). Voilà deux ans que je n’achète plus jamais de logiciel payant, et que mon ordinateur est à mon service et non le contraire.

20170330_162431Pratiquement tous les ordinateurs du groupe des ateliers d’informatique que nous faisons, ont eu besoin à un moment ou à un autre d’être « soignés ».

Parmi les thèmes qui seront proposés à partir de la prochaine rentrée associative l’un sera certainement consacré à ce sujet : « quelles précautions faut-il prendre pour être tranquille ? ». Surveillez bien les infos que nous donnerons à partir de septembre.

En attendant, bronzez bien …

Bernard Béville

Les commentaires sont fermés.