Hérisson, son, son ….

L’autre soir en partant de nuit, à la sortie de Moutiers, devant l’entrée de l’allée vers le château de la Cantaudière un hérisson était planté en plein milieu de la route.

Chance pour lui, d’abord je roulais à droite, ensuite comme j’étais encore en zone agglomération, je ne roulais pas vite, ce qui m’a laissé le temps d’apercevoir cette boule de piquants.

En face deux voitures arrivaient très vite. « Pauvre hérisson me suis-je dit, il va y passer ! »

En revenant, quelques deux heures plus tard, j’ai ralenti à l’endroit où je l’avais aperçu. Pas de cadavre éventré sur la route, ni sur le bas côté. Peut-être après tout avait-il eu de la chance …

En campagne, la circulation automobile est la première cause de mortalité de ces insectivores.

Et si cette espèce n’est pas encore classée comme en voie de disparition, cela ne saurait tarder …

Voir à ce sujet l’article paru mercredi 22 novembre sur France Info.

Naturalistes et associations françaises alertent sur la baisse de la population de hérissons, menacés par les pesticides et la destruction de leur habitat naturel.

https://www.francetvinfo.fr/animaux/comment-vous-pouvez-encore-sauver-le-herisson-menace-par-les-pesticides-et-les-tondeuses-a-gazon_2471068.html

 

Les commentaires sont fermés.