Étoiles, étoiles

Cette nuit devrait être « la plus belle nuit des étoiles »…
C’est 3200 Phaéton, astéroïde du système solaire ou comète éteinte, on ne sait… qui croise la Terre tous les ans en décembre et qui cette année, passe le plus près de la Terre depuis sa découverte en 1983 !
(Rien à craindre, très près de la Terre pour être observé à loisir, mais suffisamment loin pour ne présenter aucun danger…)
Phaéton produit les Géminides, une pluie d’étoiles filantes, moins célèbres que les Perséides du mois d’août. En entrant dans notre monde, les petits débris de Phaéton cognent dans les molécules de l’atmosphère, à près de 150 000 km/h. Ce choc, extrêmement violent, produit de la lumière. Chaque débris se transforme alors en «étoile filante». En ce moment, une étoile filante chaque minute…

Comme son nom le suggère, le radiant de  l’essaim des Géminides, c’est-à-dire le point d’où semblent provenir les étoiles filantes, se trouve dans la constellation des Géminés (Gémeaux).
Ce corps céleste baptisé Phaéton, en référence au fils d’Hélios, le dieu grec du soleil, fait 5 kilomètres de diamètre. Il passera à environ 10 millions de kilomètres de notre planète, une distance très étroite à l’échelle de l’espace.

Bill Cooke, directeur du bureau chargé de l’étude des météores à la NASA explique : « elles peuvent être vues à l’œil nu sous un ciel clair et sombre depuis la plus grande partie du monde, mais le spectacle sera plus beau de l’hémisphère Nord ».
Chouette ! Nous y vivons ! Cependant, il est conseillé de fuir au maximum les nuages et les lumières des grandes villes et d’observer entre 1h30 et 3h30 (et de se vêtir chaudement). Il faut compter au moins 10 minutes pour que l’œil s’habitue à l’obscurité et puisse percevoir toutes les étoiles mais pas besoin de télescope ou d’autres équipements. D’autant qu’en ce moment «le mince croissant de Lune ne gâchera pas le spectacle». Et s’il fait nuageux, des étoiles filantes seront également visibles les nuits suivantes, même si elles seront en moins grand nombre.
Alors, tous le nez en l’air, cette nuit et les suivantes…

Un peu de « sciences » :
(3200) Phaéton est un astéroïde du groupe de Pallas qui passe près du Soleil tous les 1,4 ans. La masse qui s’en échappe est cependant beaucoup trop faible pour expliquer l’essaim, à moins que Phaéton n’ait été beaucoup plus actif dans un passé récent (noyau inactif d’une comète morte ou dormante).
Pour en savoir plus :
http://www.ca-se-passe-la-haut.fr/2017/12/geminides-2017-superbe-pluie-detoiles.html

Sources :
http://www.ca-se-passe-la-haut.fr – http://www.demotivateur.fr – http://www.sudouest.fr – http://www.leparisien.fr

Les commentaires sont fermés.