Humour et nuits des étoiles

En ce moment, la nuit, nous pouvons observer des étoiles filant dans notre ciel… Alors un peu d’humour « astral » !

Un astronome fait des conférences dans les grandes villes possédant un observatoire. Toutes les nuits, il fait les mêmes observations, raconte les mêmes anecdotes, répond aux mêmes questions. Il en a par dessus la tête et en parle à son chauffeur alors qu’ils se rendent dans la ville suivante.
– Écoutez Roger, depuis le temps que vous assistez à mes conférences, vous connaissez le topo par cœur. Je vous propose que l’on échange les rôles demain ; vous ferez la conférence, et moi je conduirai la voiture. Comme personne ne me connaît dans la prochaine ville, tout se passera bien. Le chauffeur qui est un passionné d’astronomie est d’accord. Le soir, le chauffeur remplace le savant. Il décrit brillamment les constellations et reçoit un tonnerre d’applaudissements en fin d’exposé. Viennent ensuite les traditionnelles questions :
– Qui a découvert Uranus ?
– William Herschel
– Et qui a découvert Pluton ?
– Clyde Tombaugh
Du fond de la salle, une voix lance :
– Pourriez-vous nous dire les avantages et les inconvénients entre le modèle d’instabilité par accroissement du disque et celui par pulsation, pour ce qui concerne l’explication des explosions des étoiles à cataclysme variable ?
– Je suis surpris que vous me posiez une question d’une telle simplicité. Pour vous montrer comment tout cela est vraiment trivial, je vais laisser mon chauffeur y répondre à ma place.

 

Le comble pour un astronome ?
Être mal luné.


Notre galaxie se déplace dans l’espace ! En savoir plus :
https://www.sudouest.fr/2017/01/30/notre-galaxie-file-a-2-millions-de-km-h-et-des-chercheurs-pensent-savoir-pourquoi-3152500-4725.php

Les commentaires sont fermés.